Un an (environ) après et…

Depuis quelque temps, je voulais écrire un article sur les 1an (et un peu plus) de ma dépression mais dur dur de trouver les mots, quand tout change, quand tout est pareil en même temps…
Il aura fallu que j’écoute une chanson pour trouver l' »inspiration », les mots pour le dire et hop c’est parti. ^^ (la musique c’est vraiment la vie)
Cette musique qui me montre à quel point j’ai « évolué », changé et me rappelle les traces du passé, ce passé si proche…Les traces qui seront indélébiles, le souvenir de quand, pour ne plus souffrir (même si c est un beau leurre), je buvais pour oublier, pour dormir, pour ne plus vivre.
En un an, j ai remonté petit a petit la tête hors de l’eau, j’ai souri de nouveau a la vie, (enfin un peu, j’essaye), j’ai eu quelque frayeurs, j’ai parfois encore des frayeurs et dans ces moments la, je pense à certaines personnes.
Je crois que, même si on me dit le contraire, cette dép, cette après dép, a joué et joue en ma défaveur pour ceux qui savent, pas les amis (quoique…) mais dans les relations « amoureuse » (entre guillemet car le mot amour est trop fort et je n’y crois pas/plus) (même si on me dit le contraire), dans mes relations en général…
Soit j ai confiance, soit non, je reste méfiante, en retrait, même si ça ne se voit pas toujours, je ne dis plus autant tout ce que je pense ou trop, ça dépend, je n’arrive plus à vraiment dire ce que je ressens car je reste incomprise (problème des mots, pour chacun une signification différente)
Ce que je peux dire, c’est que j’ai parcouru un énorme chemin, assez pour être  à la surface et respirer, mais pas plus, je ne veux pas plus car si je replonge, je ne remonte plus, je n’aurai plus la force…
Comme à chaque fois qu’on sort de l’eau, on a l’effet « kiss kool » ^^ , tout le non vécu, la zombification, revient immédiatement en pleine tête et c’est dur de ne pas se laisser couler par facilité (ou non…)
Dans ces moments la, je pense aux personnes que j’aime, même si je ne leur dis pas, même si elles pensent que je les ai peut-être oubliées (alors que non).
Je sais maintenant que si je veux avancer, il ne faut pas/plus de projection, ni croire, avoir une réserve de confiance, rester méfiante et petit à petit avancer, sinon, je recoule, je bois la tasse comme en ce début 2012, j’ai failli me laisser me noyer, par croyance (croyance non religieuse ;)) et hop la tasse, le rouleau de la vague qui arrive sans prévenir, on doit soit faire face, soit se laisser emporter, il faut se laisser emporter quand on a plus de force, déjà 1an que je lutte contre les courants alors pourquoi encore forcer, c’est une tasse, il suffit de la digérer.
Ensuite vient le fait de se laisser vivre au jour le jour sans trop de projet, juste vivre c’est énorme, faut pas croire, ce n’est pa simple tous les jours, mais avec le soleil qui arrive c’est plus simple. 🙂
Le tout, c’est d’arriver à gérer mes « pulsions », à me retirer quand il le faut, à revenir aussi, il faut que je retrouve un vrai équilibre mais plus le même qu’avant, je ne suis plus la même…
Si vraiment la vague est trop forte je sais quel sera mon repli.
Donc, en gros, la dépression est finie (même si elle est encore présente au dessus ou en dessous de moi, tout dépend si elle me hape ou  m’enfonce), je revis un peu mais elle a laissé beaucoup de cicatrices (psy et phy) et je sais qu’elle a chamboulé beaucoup de choses dans ma vie, que je dois essayer de rattraper.
(article avec beaucoup de métaphores, mais quand il n’y a que cela pour expliquer ce que je ressens, qui explique ce qu’il se passe sans rentrer dans trop de détails…et un gros bisous à mon panda encore et toujours la :D)
Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :