Monthly Archives: janvier 2015

#jesuischarlie 2

Encore un article pour parler de tout ce qui c’est passé cette semaine.
Vraiment le besoin de m’exprimer mais très difficile de trouver les bons mots, les mots justes…
La France unie, la France qui se réunit, beaucoup de monde, vraiment et ça fait plaisir à voir, moins de « solitude ».
Mais jusqu’à quand?
Je suis toujours triste et bouleversée, j’ai pleuré…
Je me sens toujours impuissante et ne sais quoi faire pour me « battre » pour les valeurs de la république, parce que nous avons la chance de vivre dans ce pays.
Il n’y a même pas un siècle, les femmes n’avaient aucuns droits, pour ne citer que cet exemple, et il faut continuer à se battre pour les garder.
Rien n’est acquis!

Je me sens démunie face à des gens qui pensent et disent: « c’est la faute à Charlie hebdo, ce sont eux les meurtriers »
Démunie face à ceux cherchant un bouc émissaire en pensant: « c’est la faute à Hollande » « la faute au gouvernement » « la faute aux omnivores » « la faute à…. »

Que répondre? …

Les fautifs sont les barbares, les terroristes!!!

J’ai vu, lu beaucoup de choses, je me sens triste face à diverses réactions…

Il faut lutter contre les terroristes, oui c’est sûr, lutter contre l’intégrisme!
Nous sommes avant tout humains!
Parmi les humains, il y a des noirs, blancs, chocolats, jaunes, rouges… Parmi ces couleurs, il y a des hommes et des femmes et parmi eux, il y a des croyants, des non croyants, des hétéro, des homos, des gens de droite, de gauche… Parmi les croyants, il y a des catholiques, des musulmans, des juifs, des bouddhistes…

Parmi tout ce mélange, il y a des extrémistes intégristes, des fanatiques qui ne veulent pas de ce mélange et partent en guerre…

C’est utopiste de se dire qu’un jour tout ira bien, malgré l’unité de ces derniers jours parce que la connerie n’a pas de limite, nous sommes tous le con de quelqu’un!

En France, pays de la laïcité, le « combat » se fait tous les jours pour la faire perdurer et ce n’est pas une mince affaire…

Quand un crime est commis, il s’agit toujours d’un crime en -obe ou -iste, mais quand il s’agit d’un homme blanc athée, pourquoi il n’y a pas de nom?
Quand un crime est commis contre un religieux, est-ce toujours un crime anti religieux? (même chose pour les autres genres de crimes)

Quand des attentats sont commis, est-ce toujours des jeunes des banlieues? (en fait pas toujours…)

Il faut lutter contre les minorités qui veulent bannir nos droits, nos libertés!

Il faut se renseigner, éduquer…

Que l’on aime ou non l’esprit « Charlie », il faut réfléchir!

Je trouve que les rescapés de Charlie hebdo ont beaucoup de courage de continuer le journal mais ça montre qu’ils continuent à lutter!
Je ne pourrais malheureusement pas lire leur journal demain, déjà tous réservés.

Je continue à croire en la laïcité, tous ensemble pour continuer à être libre, libre de croire ou non en un dieu, libre de s’exprimer (sans faire l’apologie du terrorisme, racisme…), libre de vivre comme on le souhaite, de pouvoir dire, écrire ce que l’on souhaite!
Depuis plusieurs jours, j’ai pu voir plein de drapeaux français sans que ces personnes soient taxées appartenir au fn, j’ai vu toutes les couleurs, toutes les générations, tout le monde uni!
N’oublier aucune victime parce qu’il y en a eu 17!!!
J’ai vu les gens « aimer » la police, fait plutôt rare…
Il y a eu encore des barbaries au Niger et Nigeria, c’est ça aussi « je suis Charlie », n’oublier personne! (pour avoir les infos, il ne faut pas forcément rester devant sa tv…)
J’ai vu des choses négatives, des choses positives. Et après?…comment et quoi faire pour rester un pays libre et laïc? Parce que c’est cela la France, une démocratie!
On lutte comment contre la bêtise humaine et souvent après une union, une solidarité, la vie reprend son cours, certains oublient…

C’est en cela que je me sens impuissante…

J’étais lectrice de Charlie hebdo, je le resterais, bien que mercredi je ne pourrais pas le lire, tout est réservé, pas de stock, pas en kiosque…mais tant pis.

Il faut apprendre à vivre ensemble, peu importe la religion ou non religion, peu importe notre orientation sexuelle, notre couleur de peau…c’est cela la laïcité, non?

Attendons la suite, parce que je n’ai pas d’ « armes » pour agir ou plutôt ne sais pas comment le faire…

Une chose est sûre, je n’oublierais pas ce mois de janvier! Cette marche avec tant de monde dont mon père qui lisait hara kiri étant jeune, qui m’a raconté ses souvenirs d’adolescent pendant mai 68, ces dessinateurs 68ard, ces joyeux lurons.
Les nouvelles libertés, le renouveau…
Je n’oublierai pas, parce que ces derniers jours sont trop graves pour oublier!

J’ai encore temps de choses à dire, à raconter, je n’ai plus de mots…

J’espère mettre bien exprimée, avoir pu dire l’essentiel de ce que je ressens…

Pour conclure, je dirais qu’il faut lutter contre les amalgames, lutter pour la laïcité, la liberté, la démocratie!

Il ne faut pas avoir peur, pas avoir la haine, cela n’apporte rien de bon…

Conseil: regarder, si ce n’est déjà fait, le film documentaire reportage « caricaturistes: fantassins de la démocratie ». Il est passé sur France 3 vendredi soir.

Je pense avoir exprimé une grande partie de ce que je voulais dire, en espérant avoir dit les bons mots sur ce que je ressens mais je n’ai pu tout dire, trop de chose en tête, trop de pensées, trop de tristesse, de sentiment…mais au moins une bonne partie!

#jesuischarlie

Je ne sais que dire, comment le dire…
Cela me prend aux tripes, je suis bouleversée, en colère, très triste…
Je ne pensais pas réagir ainsi face à cet attentat, ces meurtres ignobles…
Charlie hebdo, c’est un journal que je lis régulièrement depuis mon adolescence, c’est un symbole de liberté, de démocratie…
Les dessinateurs, je les connais depuis petites pour certains, sans nécessairement comprendre.
Comment peut-on faire cela? Comment certains peuvent dire que « c’est bien fait »?
Je ne trouve pas de mots, je suis encore sous le choc, en retenant mes larmes…surtout parce que je bossais hier, pas le droit de montrer mon émotion même si j’étais « ailleurs ».
La nuit a l’internat fût difficile, j’ai rêvé, cauchemardé toute la nuit en me disant que ce n’était pas vrai, qu’ils sont tous en vie, que ce n’est qu’une grosse blague…
Dur dur le réveil et voir que non, c’est bel et bien une triste réalité…
Je suis en colère face à mes ados, à peine 6 sur quasi 60 à regarder les infos et encore une c’était par peur d’être tuée, parce qu’elle comprend pas et les autres parce qu’elles sont en section économie et leur prof a conseillé de regarder les infos.
Les autres, soit elles s’en foutent royalement, c’est « juste » des morts et le pire du pire, certaines ont dit « c’est un phénomène de mode »…
Avec une collègue, on a essayé au mieux d’expliquer les choses mais quand elles ne savent pas ce que « amalgame » veut dire, ni « satirique », c’est difficile…
Je suis triste mais pas résignée, je n’ai pas peur et j’ai une grosse pensée pour les proches des policiers, des journalistes, des dessinateurs…
Je ne peux imaginer leurs états, quand je vois le mien alors que je ne les connaissais malheureusement pas personnellement, jamais rencontré…
J’ai une pensée pour les survivants, dont Pelloux, survivant car en retard…
Comment est-ce possible en France, pays des droits de l’Homme, qu’une chose pareille arrive?
La plume restera notre liberté, n’ayons pas peur de cela, c’est ce que ces hommes, ces barbares, veulent, que l’on vive dans la peur!
Ces morts ce sont battus toutes leur vie avec un crayon, faisons de même!
Ils sont morts trop tôt, ils sont morts parce qu’ils étaient libre, morts pour des idéaux, qu’ils ne meurent pas pour rien, il faut se battre avec la seule arme de destruction massive, un crayon!
La liberté d’expression a été gravement touchée, le monde est en deuil, je suis en deuil, bien que certains ne comprennent pas ma réaction, mais je m’en fiche, je suis triste parce que ces personnes m’étaient proche!
Je ne sais si un nouveau journal aussi libre, avec autant de talent pourra voir le jour, renaitre de ces cendres, mais il ne faut pas oublier!!!
Je suis en deuil, envie de chialer, de hurler, …
Article décousu, confus, mais quand on a pas les mots…mais le besoin de parler, de partager mon émotion et mon désarroi, c’est important dans le processus de deuil (je suis dans les phases de déni/colère)

7 désirs pour 2015

Pour cette nouvelle, voici les 7 choses que j’aimerai avoir, garder et faire.
Article qui ne parle pas de résolutions, je n’en ai jamais (à part ne pas en avoir ;)).
J’aurai pu écrire et publier cet article le 1er mais j’avais la flemme 😛

1) continuer à lire, encore et beaucoup de livres. J’ai une PAL énorme et j’aimerai la finir en 2015 (même si elle s’allonge toujours, c’est bizarre ;)) et si j’ai le même rythme que l’année 2014, je devrais lire plus ou moins 52 livres 🙂 que du bonheur, je l’espère ^^

2) plus « superflu » et plus un rêve qu’autre chose, gagner au loto ou euro million (bien que je ne joue que très rarement) et pas forcement le jackpot mais assez pour réaliser quelques rêves et voir le futur sans stress 🙂 (d’ailleurs pour les 1er tirage de l’année, j’ai gagné à l’un et l’autre mais moins de 10€, mais c’est mieux que rien ^^)

3) avoir toujours mes amis de qualités 🙂 (la vie peut nous séparer, nous éloigner, je n’ai pas envie de cela pour cette année…)

4) revoir cet ami que je n’avais pas vu durant presque 3 ans, j’aimerais le voir cette année à nouveau (pas attendre et encore attendre des années…et plus d’une fois, si possible…)

5) rattraper mon retard niveau séries, déjà que je m’en fais spoiler pas mal :/ (merci les collègues, merci Twitter, merci la tv…) car dans pas mal de séries j’ai du retard :S et pourquoi pas en découvrir d’autres ^^

6) profiter des petits moments de bonheurs, car le bonheur est partout, dans un tout, il ne se recherche pas, il suffit d’être conscient des choses, même si la dureté de la vie empêche souvent/parfois de le voir…

7) être enceinte… (mais celui la il est aussi faisable que le 2…) je vais pas m’étaler dessus, j’en parle dans différents articles…

(certains points sont liés 😉 mais il me fallait les distinguer :))

Il n’y a pas, bien sur, que les 7 points que je souhaite pour cette année, c’est un tas de choses que je souhaite, que je veux vivre, continuer à vivre…

2015, année bonheur? Je l’espère ^^ ainsi que pour vous 🙂
Bonne et heureuse année!!! 🙂