#jesuischarlie

Je ne sais que dire, comment le dire…
Cela me prend aux tripes, je suis bouleversée, en colère, très triste…
Je ne pensais pas réagir ainsi face à cet attentat, ces meurtres ignobles…
Charlie hebdo, c’est un journal que je lis régulièrement depuis mon adolescence, c’est un symbole de liberté, de démocratie…
Les dessinateurs, je les connais depuis petites pour certains, sans nécessairement comprendre.
Comment peut-on faire cela? Comment certains peuvent dire que « c’est bien fait »?
Je ne trouve pas de mots, je suis encore sous le choc, en retenant mes larmes…surtout parce que je bossais hier, pas le droit de montrer mon émotion même si j’étais « ailleurs ».
La nuit a l’internat fût difficile, j’ai rêvé, cauchemardé toute la nuit en me disant que ce n’était pas vrai, qu’ils sont tous en vie, que ce n’est qu’une grosse blague…
Dur dur le réveil et voir que non, c’est bel et bien une triste réalité…
Je suis en colère face à mes ados, à peine 6 sur quasi 60 à regarder les infos et encore une c’était par peur d’être tuée, parce qu’elle comprend pas et les autres parce qu’elles sont en section économie et leur prof a conseillé de regarder les infos.
Les autres, soit elles s’en foutent royalement, c’est « juste » des morts et le pire du pire, certaines ont dit « c’est un phénomène de mode »…
Avec une collègue, on a essayé au mieux d’expliquer les choses mais quand elles ne savent pas ce que « amalgame » veut dire, ni « satirique », c’est difficile…
Je suis triste mais pas résignée, je n’ai pas peur et j’ai une grosse pensée pour les proches des policiers, des journalistes, des dessinateurs…
Je ne peux imaginer leurs états, quand je vois le mien alors que je ne les connaissais malheureusement pas personnellement, jamais rencontré…
J’ai une pensée pour les survivants, dont Pelloux, survivant car en retard…
Comment est-ce possible en France, pays des droits de l’Homme, qu’une chose pareille arrive?
La plume restera notre liberté, n’ayons pas peur de cela, c’est ce que ces hommes, ces barbares, veulent, que l’on vive dans la peur!
Ces morts ce sont battus toutes leur vie avec un crayon, faisons de même!
Ils sont morts trop tôt, ils sont morts parce qu’ils étaient libre, morts pour des idéaux, qu’ils ne meurent pas pour rien, il faut se battre avec la seule arme de destruction massive, un crayon!
La liberté d’expression a été gravement touchée, le monde est en deuil, je suis en deuil, bien que certains ne comprennent pas ma réaction, mais je m’en fiche, je suis triste parce que ces personnes m’étaient proche!
Je ne sais si un nouveau journal aussi libre, avec autant de talent pourra voir le jour, renaitre de ces cendres, mais il ne faut pas oublier!!!
Je suis en deuil, envie de chialer, de hurler, …
Article décousu, confus, mais quand on a pas les mots…mais le besoin de parler, de partager mon émotion et mon désarroi, c’est important dans le processus de deuil (je suis dans les phases de déni/colère)

Advertisements
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Commentaires

  • couturier  On 08/01/2015 at 5:25

    2ème essai, alors je fais court ! les ados, c’est pas de leur faute: les parents ne les inscrivent plus dans la culture militante et syndicale.
    Les amalgames, ce n’est pas mon combat et ils sont inévitables, quoiqu’on en pense : tous les musulmans ne sont pas extrémistes, mais tous les extrémistes sont musulmans (de nos jours: ya des siècles, c’était ce bon catholicisme!). Mon combat est de plus en plus de lutter pour la laïcité et la science et non les pseudo-sciences dont font partie les religions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :