Category Archives: ma vie

« Bilan » 2016

L’année 2016 se finit et je me rends compte que je n’ai pas écrit ici depuis 1 an…
Bonne ou mauvaise chose? Qu’importe! De toute façon je ne suis pas dans la course aux articles et aux plus grands nombres de lecteurs 😉
Si vous me lisez merci 🙂
L’heure du bilan annuel? Que dire? Pas grand chose en vérité ^^’

Même si l’actualité ne fût pas glorieuse, mon année fut « pépère » 😉

J’ai beaucoup lu (j’ai commencé à écrire dans un carnet mes lectures puis j’ai perdu le fil…) avec toujours une moyenne de 1 livre par semaine.
J’ai écrit, beaucoup pour moi, un peu pour les autres.

J’ai, malheureusement, toujours le même job, mais au moins j’ai un job avec un gros avantage, le seul, les vacances scolaires 😀
Mais je continue à regarder les p’tites annonces et verrais si je trouve autre chose. De toute façon, je continue à vivre au jour le jour, c’est ce qui me va le mieux, ce qui me réussi le mieux!

J’ai fait un gros « level up » dans ma tête, cela ne se voit pas forcément mais je le ressens ainsi.
Cela ne veut pas dire que je n’ai pas encore des comportements « irrationnels », inadéquats ou des coups de blues, mais ils passent et personne n’est parfait 😉

Il faut que je continue dans cette voie et que je sois meilleure. Mais je prends mon temps, car des que je me précipite ou me pose trop de questions, je me casse la gueule et vu mon passif, je ne préfère pas 😀

J’ai fait une « rencontre » (non pas amoureuse ou pas encore :P) et cela m’étonne moi même.
Je n’ai pas envie d’en dire trop, je n’ai pas envie de trop anticiper car il arrivera ce qui doit arriver mais il est, selon moi quelqu’un de bien, qui me correspond vraiment et on continue à apprendre à se connaitre.
Sincèrement je ne pensais pas avoir un jour, à nouveau, un coup de coeur amical… Puis de toute façon dire autre chose est plus que prématuré. Je suis toujours incapable d’aimer et le dire encore moins…
Je fais vraiment attention à ne pas m’emballer pour rien (toujours rapport à mon passif) mais c’est marrant quelque part car cela arrive quand je suis quasi libre de mon esprit…

J’ai toujours parfois des angoisses à la con et des vieux démons qui essayent de refaire surface mais je tiens vraiment le coup sans trop de difficulté! (bon cela m’arrive d’éclater en sanglots quand je réécoute des musiques/chansons que j’avais oublié… Mon inconscient qui me joue des tours?)

Je ne suis plus ni jalouse ni envieuse des copines/copains ayant des enfants, je suis plutôt contente pour eux! En même temps, j’ai arrêté de me poser des questions sur une potentielle grossesse qui ne sera probablement qu’un fantasme… Mais cela ne me rend plus aussi triste. (l’acceptation?)

J’ai une petite vie tranquille. Trop pour certains mais j’en ai rien à faire de leurs avis 😉
Je dois m’améliorer sur beaucoup de choses, ne pas changer sur d’autres et tout mon parcours prend du temps (trop pour certains…) mais vaut mieux être lent et devenir vainqueur 😉

Bref, encore une année de passée…

Bonne année, bonne santé à toutes et tous!!!

Publicités

Défi lecture 2015 et autres lectures 2015

J’ai découvert en mai (je crois) ce défi lecture et j’ai eu envie de relever le challenge (et par chance, j’avais décidé en janvier de noter tous les livres lu).
Alors le challenge était de 30 livres avec différents thèmes.
Voici la liste de mon défi:

1) Un livre qui traîne depuis plus d’un an dans votre PAL (pile à lire)
Cornes de Joe Hill
(pas mal mais faudrait que je lise d’autres livres de cet auteur pour voir si le fils a autant de talent que son père car il s’agit du fils de Stephen King)

2) Un livre que vous avez lu en un jour
King Kong théorie de Virginie Despentes
(excellent!!!à lire et relire pour les hommes et pour les femmes!!!)

3) Un livre d’un genre que vous n’aviez jamais lu auparavant
Pourquoi je n’ai pas écrit aucun de mes livres de Marcel Bénabou
(genre « humour noir », enfin c’est ce qui est écrit sur la 4eme de couverture, écrit aussi « interdit », en « rupture »…mais vraiment nul de chez nul à mon sens…perte de temps…)

4) Le tout premier livre d’un(e) auteur(e)
La vacation de Martin Winckler
(jamais déçue par cet excellent auteur!!!)

5) Une romance contenant une histoire d’amour secondaire
Bridget Jones de Helen Fielding
(le film est tellement mieux…)

6) Un livre devenu un film
Carrie de Stephen King
(vraiment super me reste à revoir le film pour comparer par rapport à mon souvenir d’enfance car j’avais vu quelques scènes étant petite dont la scène du sang de porc…)

7) Une romance avec un triangle amoureux
La princesse de Clèves (précédé de la princesse de Montpensier sous le règne de Charles IX) de Mme de LaFayette
(un classique un peu chiant au début mais en fait tellement subtil et drôle. Les feux de l’amour version ancienne et tellement pas accessible à tous. J’ai finalement adoré!)

8 ) Un livre recommandé par un(e) ami(e) (dire qui vous l’a recommandé!)
Charlie de Stephen King
(une collègue me l’a recommandé. Pas mal mais pas le meilleur de King)

9) Un livre de plus de 600 pages
Jonathan Strange et Mr Norell de Susanna Clarke
(plus de 1000 pages. Aurait pu être diminué de moitié si moins redondant. Apparemment considéré comme un chef-d’œuvre, j’ai été déçue. On va dire pas mal, c’était une bonne histoire gâchée par trop de répétition)

10) Une trilogie (il faut lire les 3 tomes cette année)
ÇA de Stephen King
(j’avais adoré le téléfilm, avec en plus Jonathan Brandis que j’aimais beaucoup. J’ai adoré le livre, on apprend et comprend tellement de choses. King est vraiment un maître!)

11) Un livre qui vous aura fait pleurer
Histoires de chiens de Bernard Clavel
(j’ai pas vraiment pleuré mais émue par certaines des histoires)

12) Un livre qui vous aura fichu la trouille
La ligne noire de Jean Christophe Grangé
(il m’a pas vraiment fait peur mais plus retenue en apnée. J’ai été déçue par la fin que j’avais deviné mais super livre quand même!)

13) Un livre qui aura déclenché de nombreux fous rires
Malavita de Tonino Benacquista
(j’ai plus pas mal eu de grands sourires mais vraiment bien! J’ai d’abord vu le film absolument génial qui m’a fait éclaté de rire!)

14) Un livre dont le titre est composé de plus de 5 mots
Et qui va promener le chien? de Stephen Mc Cauley
(titre original: The man of house donc pourquoi changer le titre? Sinon sympa mais sans plus)

15) Un livre avec un nombre dans le titre
Le numéro 10 de Joseph Bialot
(vraiment super!)

16) Un livre avec une couleur dans le titre
Un oiseau blanc dans le blizzard de Laura Kashischke
(bonne petite lecture même si j’ai deviné la fin, cela ne m’a pas dérangé)

17) Un livre dont vous auriez envie de cacher la couverture
La maison du désir de France Huser
(il n’y a que la 4eme de couverture qui laissé croire qu’il fallait la cacher…nul de chez nul!!!)

18) Un classique de la littérature ayant une histoire d’amour
Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
(très bon, les adaptations aussi. Un classique à lire et j’aime le genre épistolaire donc que du bon même si les préfaces sont chiantes)

19) Un livre publié pour la première fois il y a plus de 30 ans
La clé sur la porte de Marie Cardinal
(trouvé par hasard dans ma librairie d’occas favorite, j’ai beaucoup aimé la couverture, aucun résumé, belle trouvaille pour 0,30€. Année 70, histoire d’une mère et on se laisse emporter)

20) Un livre avec une héroïne humaine et un héros pas humain (ou l’inverse!)
Cristal qui songe de Theodore Sturgeon
(j’ai beaucoup aimé, par contre je ne peux pas dire, pour ne pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs, on ne sait jamais, qui est humain et qui ne l’est pas)

21) Un livre écrit par un auteur qui a le même âge que vous
Salem de Stephen King
(bon j’ai « triché » il a pas mon âge mais l’a écrit à mon âge, pas eu le temps de découvrir un auteur né en 1984. Bon livre, qui met en tension, mais plus que déçue par la fin légèrement bâclée à mon sens)

22) Un livre sorti en 2015 le mois de votre date de naissance
Vladimir Vladimirovitch de Bernard Chambaz
(euh…perte de temps, et comprendre la fin 100pages avant m’a beaucoup dérangé, bon il se lit bien mais rien de bien. Franchement je l’ai lu que parce que je le devais et non par choix, j’en parlerais dans un prochain article sur le pourquoi du comment)

23) Un livre écrit par un auteur d’une nationalité autre que française, américaine ou anglaise
En souvenir d’André de Martin Winckler
(toujours un excellent auteur!!!M. Winckler est de nationalité Algérienne)

24) Un livre dont l’action se déroule dans un pays autre que la France, les États-Unis, le Royaume-Uni (Angleterre, Pays de Galles, Écosse, Irlande du Nord) ou l’Irlande
Brulée vive de Souad
(une grosse claque dans la gueule, terrible, bouleversant, de l’horreur…surtout pour nous occidentaux. A lire! L’action se passe en Cisjordanie)

25) Un livre que vous aviez commencé mais jamais fini
Éloge gaucher de Jean Paul Dubois
(j’aime! Il est fait pour le gaucher comme moi, ma petite particularité, ma petite fierté. Juste dommage qu’il ne soit pas plus poussé dans la complexité de l’existence du gaucher dans un monde de droitier. Je conseille à tous!)

26) Un livre avec une héroïne possédant un chat
Petit déjeuner chez tiffany (et trois autres nouvelles) de Truman Capote
(sympa, ça se lit bien, pas un chef-d’œuvre mais pas de perte de temps)

27) Un livre qui se déroule exclusivement durant la période des fêtes de fin d’année (Thanksgiving et/ou Noël et/ou nouvel an)(en gros, de novembre à fin janvier max.)
Le club des 5 aux sports d’hiver de Enid Blyton
(comme une envie de retourner en enfance!)

28) Un livre publié par une maison d’édition que vous ne connaissiez pas auparavant (ou un auteur auto-édité que vous ne connaissiez pas auparavant)
L’habit de sang de Béatrice Couturier
(très bon roman, la fin est bluffante, petit bémol, trop court…mais à lire!
Édition Ex aequo)

29) Un livre inspiré d’une histoire vraie (dire laquelle)
Tribulations d un précaire de Ian Levison
(Le parcours chaotique dans le monde du travail américain. Très bien écrit, très bon livre. Je conseille surtout à ceux qui croient au rêve américain)

30) Un recueil de nouvelles (plus de 4 nouvelles dans le recueil)
Trois facteurs d’identités remarquables de Béatrice Willaume Couturier
(nouvelles noires, très sympa à lire)
Voila pour mon défi, pas mécontente de l’avoir réussi et je compte en refaire un pour l’année 2016!!!

Mes autres lectures ont été:
La guerre des cerveaux de Bernard Lentric (toujours très bon!)

Des souris et des hommes de John Steinbeck
(excellent, je l’avais lu en anglais pour le lycée et vu le film en vo. Un classique à lire et à voir!)

L’amateur de Béatrice Couturier
(petite nouvelle vraie sur l’envers du décor théâtrale. Très bon!)

Des gens comme les autres de Alison Lurie
(je l’ai trouvé chiant et ennuyeux…)

Mr Mercedes de Stephen King
(toujours du bon avec le maître!)

Le jardin des absents de Nicole Avril
(ben…très bizarre, vraie absence de réponse)

Ce qui me fait un total de… 36 livres! (sachant que j’ai compté la trilogie comme un livre)

Pas mécontente d’avoir autant lu, bien que j’aurai pu plus lire mais en janvier je n’ai pas spécialement réussi…et en novembre pareil…
Si vous avez lu des livres que j’ai cité ou que je vous ai donné envie d’en lire, il ne faut pas hésiter à partager votre avis!

Bilan 2015

Encore une année de passée…
2015 finie que retenir d’elle et qu’attendre de 2016?
Je dirais riche sur le plan personnel, triste et émouvante sur le plan nationale.

En janvier, tuerie chez Charlie hebdo et autres personnes… Ça m’a plus que touchée comme mes articles l’expriment…

J’ai pu enfin guérir et vivre et non survivre  en ne ressentant plus une épée de Damoclès au dessus de la tête. J’ai réglé pas mal de tracas. Même si tout n’est pas parfait, j’avance (lentement, car il m’a fallu 4ans pour sortir le corps de l’eau, il me reste plus que les pieds dans l’eau mais il n’y a pas de sable mouvant) et c’est l’essentiel.
J’ai plus l’impression que je n’ai pas vécu ces 4ans d’enfer, que ce n’était pas moi, sans renier pour autant mon vécu. Il est passé, fini et c’est tant mieux.
J’ai toujours parfois des angoisses et de l’anxiété mais je les contrôle (tant bien que mal).
J’ai toujours un boulot et je cherche pour en trouver un autre, mieux j’espère, histoire de continuer à avancer car je stagne dans mon emploi actuel, plus de négatif que de positif, bien qu’il ne soit pas déplaisant en soi.
Je lis beaucoup, j’écris beaucoup et cela me plait.
Par contre, truc bizarre, j’ai « perdu » des gens depuis que je dis que je suis guérie, j’en ai perdu pendant ma dépression (comme si c’était contagieux…) mais en allant bien, je crois que des gens n’ont pas supporté car j’étais celle qui amenuisait leur mal être…mais c’est pas grave!
Novembre nouvelle attentats…c’est presque surréaliste, pas croyable mais les images et témoignages sont la…
Je ne vis pas dans la peur mais le risque est la…
J’ai peur plus pour nos libertés, pour notre démocratie, pour nos droits, avec ce que le gouvernement nous prépare, car même si rien ne sera jamais parfait, j’aime mon pays et je ne veux pas qu’il change dans le négatif…mais comme on dit « wait and see ».
Je profite des petits plaisirs, je vis tout simplement.
Des améliorations seraient un plus (meilleure relation avec une certaine personne avec qui on fait la valse, mais on fait des efforts et on essaye de mieux communiquer, un peu plus de sous pour réaliser des projets mais si meilleur job, plus de possibilité de les réaliser, …)

Année « pépère » mais plein de choses de débloqué, alors malgré les horreurs du monde, malgré les choses qui vont pas, je pense que 2015 a été une année bénéfique et productive.
Qu’attendre de 2016? Continuer à avancer, sans précipitation car « rien ne sert de courir », sûrement un nouveau job, surement une base saine amicale et toujours une bonne relation avec les gens, faire ce qui me plait, sans me contraindre car la vie est déjà assez contraignante, beaucoup de lecture, l’écriture d’un livre, vivre et profiter des gens qu’on aime car rien n’est éternel (surtout les gens) et surtout « carpe diem ».
Donc bonne année et bonne santé!

7 désirs pour 2015

Pour cette nouvelle, voici les 7 choses que j’aimerai avoir, garder et faire.
Article qui ne parle pas de résolutions, je n’en ai jamais (à part ne pas en avoir ;)).
J’aurai pu écrire et publier cet article le 1er mais j’avais la flemme 😛

1) continuer à lire, encore et beaucoup de livres. J’ai une PAL énorme et j’aimerai la finir en 2015 (même si elle s’allonge toujours, c’est bizarre ;)) et si j’ai le même rythme que l’année 2014, je devrais lire plus ou moins 52 livres 🙂 que du bonheur, je l’espère ^^

2) plus « superflu » et plus un rêve qu’autre chose, gagner au loto ou euro million (bien que je ne joue que très rarement) et pas forcement le jackpot mais assez pour réaliser quelques rêves et voir le futur sans stress 🙂 (d’ailleurs pour les 1er tirage de l’année, j’ai gagné à l’un et l’autre mais moins de 10€, mais c’est mieux que rien ^^)

3) avoir toujours mes amis de qualités 🙂 (la vie peut nous séparer, nous éloigner, je n’ai pas envie de cela pour cette année…)

4) revoir cet ami que je n’avais pas vu durant presque 3 ans, j’aimerais le voir cette année à nouveau (pas attendre et encore attendre des années…et plus d’une fois, si possible…)

5) rattraper mon retard niveau séries, déjà que je m’en fais spoiler pas mal :/ (merci les collègues, merci Twitter, merci la tv…) car dans pas mal de séries j’ai du retard :S et pourquoi pas en découvrir d’autres ^^

6) profiter des petits moments de bonheurs, car le bonheur est partout, dans un tout, il ne se recherche pas, il suffit d’être conscient des choses, même si la dureté de la vie empêche souvent/parfois de le voir…

7) être enceinte… (mais celui la il est aussi faisable que le 2…) je vais pas m’étaler dessus, j’en parle dans différents articles…

(certains points sont liés 😉 mais il me fallait les distinguer :))

Il n’y a pas, bien sur, que les 7 points que je souhaite pour cette année, c’est un tas de choses que je souhaite, que je veux vivre, continuer à vivre…

2015, année bonheur? Je l’espère ^^ ainsi que pour vous 🙂
Bonne et heureuse année!!! 🙂

7 choses positives en 2014

En ce dernier jour de l’année 2014, j’avais envie d’écrire 7 choses positives qui se sont déroulées cette année. Surtout après avoir écrit 7 choses négatives ^.^

1) j’ai un boulot qui me plait, très important pour l’équilibre financier et mental ^^

2) j’ai lu beaucoup de livres (environ 1/semaine, parfois plus, parfois moins) et c’est quelque chose de très important la lecture, plaisir que j’avais perdu pendant quelques temps car impossible de me concentrer, tête trop pleine de soucis divers et variés…

3) je participe de temps en temps à des ateliers d’écriture, j’aime beaucoup ça et il parait que j’écris bien ^^

4) j’ai fait des ballades éducatives canines et c’est vraiment quelque chose de très chouette que je referais avec plaisir ^.^ si vous avez un chien, que vous aimez les chiens ou en avez peur, je vous conseille vraiment d’y participer 🙂

5) depuis peu, je vapote et diminue grandement ma consommation de cigarettes pour je pense arrêter complètement la clope en 2015 ^^

6) j’ai revu une personne pas vue depuis près de 3 ans. Je n’y croyais plus…j’espère ne pas « attendre » 3 ans encore avant de revoir cet ami ^.^

7) j’ai des amis de qualités, précieux pour moi et espère les garder encore très longtemps malgré les aléas de la vie 🙂 (petite pensée à JD ;))

Il y a eu bien sûr d’autres choses positives  durant l’année mais je ne peux bien sûr tout répertorier ici ^^

Encore quelques heures avant la nouvelle année, j’espère qu’elle sera un bon cru avec beaucoup de positif, peu de négatif et surtout pleine de surprises!!!

 

Avoir 30ans…

Dans moins d’1mois, ça y est, je prends une dizaine à mon âge, 30ans… L’âge de raison pour certains, la jeunesse pour d’autres, pour moi, il en est tout autrement…

C’est un des moments de bilan de vie, du passé, de l’avenir et pour moi, le passage obligé d’ouvrir les yeux sur beaucoup de choses, même si pas vraiment comprise, parce que je suis encore « jeune », parce qu’on vit une autre époque…j’entends mais ce n’est pas mon ressenti, il est tout autre…

Pour essayer de me faire comprendre, revenons 10ans en arrière, bientôt 20ans, une vie nouvelle qui commence d’étudiante parisienne, Lorraine ma région et surtout des rêves et des projets plein la tête, mes 30ans, j’y pensais pas, trop loin mais je m’imaginais en couple, peut être pacsée, un enfant minimum et peut être une maison (locataire ou propriétaire).

Niveau boulot, je ne sais pas, peut être un cdi, peut être mère au foyer le temps que les enfants soient scolarisés.

Une chose est sûre, je me voyais heureuse, même si la vie à des hauts et des bas.

En 10ans, j’ai vu la dégringolade, j’ai coulé, perdu pieds, ramassée la gueule…avec quelques moments de joies quand même, faut pas pousser 😉

Je suis seule, j’ai pas d’enfant, pas de cdi, études ratées, pas de maison, jamais pacsée et surtout plus aucun projets et plus de rêves.

Mes 30ans représentent mon échec de vie, mes mauvais choix et voir que ceux de mon âge ont au moins une des choses que je désirais (bien que très heureuse pour eux), cela me renvoi une image encore plus négative sur moi.

Je suis assez lucide pour ne pas me dire « à quand mon tour? » parce que je reste presque persuadée que je l’aurais pas…

Attention, je ne dis pas que je suis malheureuse, je ne dis pas que je suis jalouse des autres, je raconte juste les faits, mes faits, ma vie, mon ressenti ^^

Je sais que ça peut paraitre triste mais je ne le suis pas, plus vraiment, parce que j’ai trop souffert pour être triste. Vivre sans rêves et projets n’est pas triste non plus, c’est juste que des que j’ai de l’espoir sur quelque chose, ça ne se produit pas, plutôt bel et bien l’inverse…

Je vis au jour le jour, j’essaye de ne pas penser à l’avenir mais il y a des dates comme ça qui font réfléchir et voir que la vie ne se planifie pas, qu’elle laisse croire, défile et qu’on ne maitrise pas tous les éléments, même avec de la volonté.

Nos parents nous disent souvent « je ne t’ai pas vu grandir », je ne me suis pas vu vieillir, je n’ai pas vu les années passer, surtout de mes 25 à 30ans… (trop de négatifs dans ces années la et pas envie d’en parler ici, dans cet article).

Si c’était possible, j’irai voir mon moi de 20ans pour la prévenir, pour qu’elle soit plus forte, qu’elle écoute plus son Coeur et sa tête, que d’être comme les autres voudraient qu’elle soit, qu’elle se méfie (surtout des mecs)…

Mes choix et ma vie me révèlent à 30ans que la vie ne fait pas de cadeaux et qu’elle continue dans le flou.

Alors oui je vais être trentenaire, oui c’est une date qui se fête, ce n’est pas vieux mais c’est déprimant ce que ça me renvoi même si ce n’est pas rationnel, c’est ce que je ressens.

30ans, c’est l’heure du bilan, c’est une grosse partie de vie vécue, avec les hauts, avec les bas, les bonheur et les chagrins, et j’espère ne plus faire de mauvais choix parce que les retours en arrière ne sont pas possibles, j’espère toujours au fond de moi vivre la vie que je rêvais à 20ans se réalise (donc se fera pas…), parce que je suis une utopiste ^^

Je ne suis pas malheureuse mais il me manque des choses pour être heureuse, ce qui ne veut pas dire que je ne profite pas de la vie et tant pis si vous ne comprenez pas pourquoi c’est difficile pour moi ce cap de la dizaine de plus, même si l’âge ne défini pas une personne, mais j’ai déjà eu tant de réflexion dans ma vie que celle sur la fille de 30ans célib et sans enfant, le cliché est vite vu…

Même si la vie est dure, elle peut s’arrêter du jour au lendemain, beaucoup ne vivent pas jusqu’à mon âge et il faut essayer de dire aux gens qu’on aime qu’on les aime. Voila ma partie rationnelle sur mes 30ans 😉

Donc JD, AYS, LR, TC, PW, BCW et tous les autres, je vous aime malgré les difficultés de vie ^^

Comment ne pas « tomber »?

Dans la vie, il y a toujours des hauts et des bas, le tout est de remonter lors de la chute, se rattraper, trouver la force de pas s’enfoncer.

Mais, il y a des moments, l’émotion est trop grande, les larmes arrivent, le « négativisme » aussi et vient alors les idées noires (noires hein, pas idées suicidaires).

Comment on fait pour pas se laisser bouffer, ne pas embêter son monde, surtout quand on arrive pas à expliquer nos angoisses, que la culpabilité envahit notre cerveau…

J’ai parfois des réponses à mes angoisses, parfois j’arrive à les dominer, mais j’ai souvent peur de me laisser aller, d’être rongée et ne plus me contrôler…

J’ai cette peur aussi de perdre les gens que j’aime parce qu’ils ont aussi leurs propres soucis, qu’ils ont pas la réponse à notre négativisme…

C’est con quand même l’inconscient, tout va bien, puis on lit quelque chose, on entend quelque chose et paf, on coule…

Parfois, je pense que juste un câlin, d’être serrée fort dans les bras de quelqu’un (un ami…) ça pourrait aider, la peine s’amenuise et pas besoin de parler, parce que les mots manquent, que c’est un passage à vide…

En tout cas pour le moment ça va mais il y a des moments, je sens une épée de Damoclès sur ma tête et je ne sais pas comment être assez forte pour ne pas retomber dans les profondeurs de l’ « enfer » (pas d’autre mot pour expliquer le vécu…)

Si quelqu’un a des « trucs et astuces » pour surmonter les touches de noires de la vie et garder la tête haute malgré les soucis, je suis preneuse 😉

En tout cas le positif dans ce négatif, c’est que j’ai réussi à ne pas être au 36eme dessous malgré ma crise de larmes et de « désespoir  » d’hier soir… (en plus la je savais le pourquoi du comment de cette crise…)

Et à tout ceux pensant que l’on ne peut pas s’en sortir, je vous assure que c’est possible, certes c’est pas simple, je ne sais pas comment on trouve la force de se lever et marcher… mais c’est possible, je parle de vécu.

Le plus dur après, c’est de vaincre la peur de retomber… ce qui m’arrive, heureusement pas tout le temps 😄 et c’est la dessus dont j’avoue j’ai besoin d’aide…

(pas facile d’admettre nos failles…)

Un enfant à tout prix?!

Titre assez explicite non? 😉

En fait, depuis longtemps j’ai envie d’être mère, la vie a fait qu’à bientôt 30ans, je ne le suis pas encore, pour le moment ce n’est pas à l’ordre du jour, mais je me sens vieillir, j’ai cette envie en moi de donner la vie…

La vie a fait aussi que la vie de couple n’est pas (plus?) pour moi…J’ai eu des histoires, j’ai été amoureuse, mais voila, je n’ai plus confiance, l’amour ce n’est pas pour moi, pour dire, ma dernière histoire qui a compté, où j’ai donné ma confiance, en fait n’a jamais existé pour l’homme en question…

Enfin bon, passons sur l' »amour » chaotique dans ma vie 🙂

Je me suis faite à l’idée de n’avoir aucun enfant, car en plus d’être en « mal d’amour », j’ai des cons d’ovaires…pas stérile mais pas simple pour féconder…

Mais voila, l’idée d’être mère est toujours présente, pas au point d’être obnubilé (heureusement :D) mais par moment ça me rend triste…

Pis voila que suite à une blague (de ma part), il s’en est suivi une discussion sérieuse, celui de demander à « cette personne » (les guillemets car je parle d’elle dans un article récent ;)) d’être le géniteur de mon enfant. Je ne pensais pas que cela serait pris au sérieux, mais en fait si. Ça me touche, ça me fait peur mais ça me fait aussi envie…

On en a reparlé aujourd’hui, surtout lui, je crois, et ça me perturbe encore plus, je sais pas si on doit ou non et tout un tas de questions…

Bien sûr, tous les 2, on ne fera rien sans discuter plus longuement, sans réfléchir, peser les choses…

J’ai essayé de trouver des témoignages de personnes dans mon cas, d’être maman solo en connaissant le géniteur (pas le père, sinon ya amalgame ^^) mais à part des homosexuelle, NADA…

J’aimerai bien l’avis de maman solo, comment elles le vivent, de géniteur aussi, ça me permettrait d’y voir plus clair.

L’expérience me tente, ce cadeau d’une vie, mais la peur est la (forcement ^^), peur de perdre l’ami, peur de pas y arriver, peur de…

Et comment expliquer ma grossesse aux proches sans dire qui est le « père », comment expliquer qu’il n’y a pas de papa…mais que j’aime cet hypothétique enfant.

Je sais, par expérience que beaucoup me trouve encore jeune, que ça vient plus vite que je ne le crois et tout le discours bien pensant, venant de personnes en couple et très souvent avec enfant.

Il y a aussi les pseudo « child free », ceux ne voulant pas d’enfants, alors comment comprendre mon envie d’être mère, et plus encore célibataire…

D’autres me diront d’aller au don de sperme, mais non, je veux connaître le géniteur, plus simple sur beaucoup d’aspects.

Je ne prendrais pas cette décision sans réflexion, nous ne prendrons pas cette décision sans réflexion, et heureusement 🙂 mais l’idée cogite un peu plus, l’envie aussi et la…l' »angoisse » aussi…

De toute façon ça sera pas dans 9mois, j’ai pas une situation financière assez conséquente, pas assez de réflexion, mais l’idée partant d’une « blague » devenant réalité, un enfant ayant pour géniteur cette personne, j’ai presque envie d’y croire même si c’est complètement fou. Ça sera notre décision, notre envie, moi d’être mère, d’élever au mieux cet enfant que je désire depuis longtemps et lui de m’offrir ce cadeau.

Je ne serais peut-être pas comprise, jugée (mais les gens sont doués pour ça, peu importe la situation), mais si nous sommes heureux, c’est l’essentiel non?

 

7 choses positives de ma semaine

C’est important, de faire le point de choses positives de notre vie. La vie est parfois bouffer par tant de négatif qu’on en oublie le beau, même si c’est de petites choses.

Donc voila le « bilan » positif de ma semaine:

1) J’ai (enfin) vu un beau film, drôle et émouvant qui m’a donné envie de lire le livre qui en est tiré, « la couleur des sentiments ». Je vous le conseille vraiment, surtout si vous voulez passer un bon moment 🙂

2) Je lis, mais pas assez à mon goût, même si je suis en gros à un livre par semaine, j’ai une telle PAL ^^ Cette semaine j’ai fini « apocalypse bébé » (ouais je le lis seulement maintenant :p mais quand un livre a trop de bonnes critiques…je me méfie, j’ai souvent été déçue…) et maintenant je lis (enfin aussi) « Dome » et je le dévore, heureusement vu le pavé 😉

3) J’ai un boulot à plein temps \o/ Bon, que jusque fin avril, pour le moment, mais je suis contente, car sous en plus et si on m’a proposé c’est parce qu’on est content de moi (c’est ce qu’ils m’ont dit et ça fait d’autant plus plaisir cette confiance :D) En mai, je retrouve mes horaires de mi temps, mais avec de la chance, je l’espère, je resignerais pour le temps plein, croisons les doigts 😉

4) Comme je suis à plein temps, j’ai rencontré une nouvelle collègue et elle est super sympa et tant mieux, une autre de mes collègues, je n’en peux plus…

5) J’ai revu une très bonne copine pas vu depuis des mois, donc forcément ça fait plaisir 🙂 (eh oui quand on bosse, dur dur de concorder les emplois du temps…)

 

6) Je commence (enfin) à perdre du poids, depuis quelques temps, je fais des séances d’abdos fessiers, mange « mieux »…et je voyais aucun résultat mais la ça commence à se voir (ne pas me demander combien de kilos j’ai perdu, j’en sais rien, j’ai pas de balance chez moi, c’est un objet banni ^^)

7) Le plus positif 😉 les discussions régulières avec un ami au téléphone qui me font très plaisir, car n’habitant pas la même région, dur dur de se voir 😦 et c’est surtout qu’on a vécu des « tempêtes » mais malgré cela, on a réussi à s’accrocher, on se comprend mieux car communique mieux, moins de quiproquos, moins de « peur » de dire ce qu’on pense (surtout moi). J’aime vraiment nos discussions, parler à Coeur ouvert de tout et de rien, de mieux le connaitre jour après jour…j’espère que de son côté c’est pareil, mais vu qu’il m’appelle c’est le cas 😉

Donc voila le bilan positif de ma semaine en 7 points, il n’y a pas eu que du positif, mais je préfère m’accrocher à cela, sinon on tombe vraiment vers le bas et c’est toujours dur ensuite de remonter…

Cette personne

Dans la vie, il y a toujours des hauts et des bas, le creux de la vague, l’impression de couler, de ne pas savoir comment réagir, nous sommes tous différents face à l’adversité.

La dernière fois que j’ai commencé à couler, à trop cogiter, à la limite de péter un câble, pour je ne sais pas trop quelle raison, j’ai failli perdre une personne très importante dans ma vie.

Cette personne, elle m’a donné une grosse claque, par des mots très durs, des choses qui m’ont fait réagir mais dans le bon sens, je me suis pas laissée aspirer par le bas, pas laissée le négatif me bouffer, malgré la tristesse qui m’ envahissait.

Par « miracle », l’amitié a été plus forte, les abcès crevé et place à un nouveau départ, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Cela fait quelque temps maintenant mais je n’oublie pas les paroles prononcées (dans un sens comme dans l’autre) et à quel point, une histoire est fragile.

À présent, tout va mieux, je sais que rien n’est gagné d’avance comme toute histoire mais grâce à cette personne, je perd moins pieds, je me laisse moins bouffer par le négatif, même si le plus gros du travail vient de moi, c’est vraiment à cause de la claque donnée et à une meilleure communication que notre amitié survie.

Cette personne m’a fait confiance, je lui fais confiance et me fais confiance, si elle n’existait pas, il faudrait l’inventer, même si son caractère n’est pas simple.

Je sais que ça peut paraitre enfantin, mais j’avais envie de dire que j’ai rencontré (depuis quelques années maintenant) une personne formidable, avec qui on arrive à vaincre les mauvais moments, encore plus à présent, et surtout à partager des très bons moments malgré la distance et souhaite à tous d’avoir près de soi une personne comme ça.

Peut on aimer une amitié? Je pense que oui et elle est précieuse, il faut en prendre soin au maximum, car même si cette personne n’est pas « vital » pour vivre, elle est très importante pour mieux vivre. Mieux vivre, parce qu’elle n’a pas peur de me dire ce qui va comme ne va pas et malgré beaucoup de crainte, ma confiance est donnée et je pense que c’est réellement réciproque.

J’avais envie de partager du positif, la vie est tellement dure, qu’il faut profiter des gens vrais malgré leurs défauts, qui te disent sans tact de stopper quand ça ne va pas et être la pour elle même si je sais que cette personne a du mal à partager sa vie, mais petit à petit s’ouvre et me surprend sur plein de sujets vagues ou très personnels. C’est comme on dit, une belle perle à ne pas perdre, précieuse, petite mais magnifique. J’ai failli la perdre, j’ai eu peur, mais j’ai réagi en m’améliorant.

Merci à cette personne dont je tairais le nom mais j’espère se reconnaitra 🙂